Pour un vrai plan vélo !

Ce mercredi 12 février, l’équipe « Ensemble, Marmande » a organisé une « action vélo » pour vérifier la pertinence d’un vrai plan vélo à Marmande.

Alors que 66% des actifs marmandais travaillent dans l’enceinte de notre ville, ils ne sont que 25% à utiliser un autre moyen de transport qu’un véhicule motorisé. De  même, si 83% des foyers possèdent une voiture, ils ne sont que 66% à bénéficier d’un emplacement réservé au stationnement. Ce sont donc près de 1500 voitures qui stationnent sur la voirie.

La recherche d’alternatives à la voiture apparait comme une nécessité et il nous appartient de lever tous les freins à l’usage de moyens de déplacements « doux », dont le vélo.

Le parcours choisi ce mercredi 12 février reliait des établissements scolaires : départ du collège Jean Moulin pour rejoindre l’école Lolya par la rue Christian Baylac et le boulevard de la Liberté, puis la cité scolaire et enfin le lycée Val de Garonne. Le choix de ces trajets n’est pas dû au hasard : ce sont ceux qui sont empruntés quotidiennement par de nombreux Marmandais.

Lors de ce déplacement, il est à noter la bienveillance avec laquelle les automobilistes ont accueilli les cyclistes, preuve que le vélo commence à entrer dans les habitudes de déplacement, y compris de la part des conducteurs de véhicules. C’est un fait dont il faut se réjouir.

En revanche, le réseau cyclable de la ville de Marmande n’est pas optimal : arrêt brutal du marquage, largeur de bande trop étroite et ne répondant pas toujours aux normes, manque de matérialisation au sol, etc. Tous ces éléments insécurisent le cycliste et ne donnent pas les repères suffisants à l’automobiliste pour un partage clair de la voie publique.

C’est pourquoi « Ensemble, Marmande » mettra en place un vrai plan vélo volontariste, concerté, mais aussi pratique : création de pistes cyclables chaque fois que possible et aménagements des rues trop étroites pour accueillir une bande cyclable ou afficher clairement un partage de la voie avec respect des cyclistes.

Et parce que les évolutions nécessitent d’être appropriée, nous mettrons au cœur de ce projet la concertation, la formation et l’information. Ce plan priorisera dans un premier temps la sécurisation des trajets vélos à proximité des lieux scolaires.

Posté dans :
0 Comments

Laisser un commentaire: