Lettre aux Marmandais

Lettre aux Marmandais

Les 15 et 22 mars prochains, vous serez appelés à choisir un projet et l’équipe municipale qui aura la responsabilité de le mettre en œuvre. Cette élection est particulièrement importante puisqu’elle concerne des politiques de proximité, que ce soit à l’échelle de la commune ou de l’intercommunalité : la petite enfance, l’école, la voirie, l’animation, le soutien aux associations, le soutien au développement économique, le commerce, le centre-ville et bien d’autres encore.

Mais, au-delà des politiques de proximité, cette élection, plus encore que précédemment, doit permettre d’imaginer et de construire la ville dans laquelle chacun de nous trouvera sa place, pourra construire sa vie et vieillir dignement.

Depuis de nombreux mois, je travaille à fédérer des Marmandaises et des Marmandais pour bâtir un projet municipal. Je crois au potentiel de notre ville et j’ai décidé de solliciter votre confiance pour être le futur maire de Marmande.

Ce choix de m’engager s’est construit sur mon parcours personnel et professionnel. Arrivé à Marmande en 1984 au hasard de mes études, j’y suis resté par amour de ce que j’y ai trouvé : des habitants accueillants venus d’horizons divers, une ville chaleureuse et généreuse et des paysages entre fleuve et coteaux. Installé comme médecin généraliste depuis 1989, je côtoie au quotidien des Marmandais de toutes générations et de toutes conditions sociales qui me permettent de prendre quotidiennement le pouls de notre ville. Mon épouse a également fait le choix de Marmande pour son activité professionnelle, nos enfants y ont grandi et y ont fait toute leur scolarité : à l’école Edouard Herriot, puis au collège Jean Moulin et enfin au lycée Val de Garonne.

Mon engagement est connu. Elu conseiller municipal en 2003 aux côtés de Gérard Gouzes, j’ai poursuivi mon implication en 2008 comme Conseiller départemental de la majorité de Pierre Camani puis de Sophie Borderie. Ces diverses responsabilités, je les exerce avec modestie, mais également avec une grande détermination à œuvrer pour le plus grand nombre, dans le respect, la bienveillance et l’écoute.

Si je veux aujourd’hui aller plus loin, c’est parce que j’ai conscience que le monde change, chaque jour. Chacun d’entre vous le ressent dans sa vie, y compris au quotidien. Trois grands enjeux se profilent pour Marmande : l’adaptation au changement climatique, les évolutions démographiques, les relations avec notre puissante voisine, la métropole bordelaise.

A ces trois enjeux, s’ajoutent des solutions à trouver pour le quotidien : c’est la question de l’accès aux soins, du pouvoir d’achat, de notre centre-ville, de l’environnement (propreté, entretien des espaces publics, cadre de vie), de l’intégration dans une société qui ne crée pas suffisamment d’emploi, de l’impôt qui doit être juste et utile.

Préparer notre ville à affronter ces mutations est de la responsabilité du Maire et de son équipe, sans fatalisme ni appréhension, mais avec rigueur, méthode et humanisme.

Ce défi est enthousiasmant, car il nous impose d’imaginer la ville dans laquelle nous souhaitons vivre, grandir, travailler, vieillir et s’épanouir : la ville de demain.

Je fais mien l’adage qui veut que « seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin! ». Je suis convaincu que ce travail ne peut se faire sans chacun de vous. C’est pourquoi nous avons besoin de vous, aujourd’hui pour bâtir le contrat électoral qui nous unira, mais aussi demain, pour le mettre en œuvre lorsque j’aurai, avec votre confiance, à conduire une nouvelle majorité.

Je viendrai donc à votre rencontre pour échanger avec vous lors des différentes réunions que j’organiserai dans le cadre de la construction du programme pour notre ville. Le défi est aussi immense que passionnant. Ensemble, nous pouvons le relever !

Lettre aux Marmandais