Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Accès à la santé, action sociale, sécurité, emploi, formation, enfance, école, commerce, mobilité.

PROTECTION DES MARMANDAIS

L’accès à la santé : la 1ère préoccupation des Marmandais

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Joël  “La municipalité n’a pas la compétence santé, mais l’action locale est un levier formidable, il faut être créatif et savoir mobiliser de l’ingénierie.”

  • Remédier à la difficulté d’accès aux soins est une priorité pour les marmandais. Ces difficultés iront grandissantes dans les années proches. Afin d’être attractif pour de jeunes médecins, de conserver une offre de consultations spécialisées mais aussi d’aller plus loin dans la prise en charge de la santé des Marmandais, il est nécessaire de réaliser un projet de santé dès à présent.
  •  Mettre en place un projet de santé municipal : il devra répondre aux besoins d’accès aux soins de premier recours (médecine générale) et de 2ème recours (médecine spécialisée), au développement de la prévention et à la santé environnementale. Ce projet nécessitera de mobiliser le tissu soignant (médecins et paramédicaux) du territoire, d’accompagner des initiatives privées, de promouvoir une action publique si nécessaire et de solliciter les ressources extérieures, agenaises ou bordelaises, particulièrement pour la médecine spécialisée.  Dans le cadre de ce projet, le salariat de certains médecins pourra être étudié pour les ancrer dans le territoire.
  •  Créer une Mutuelle solidaire communale.
  • Protéger les Marmandais contre les espèces nuisibles : moustiques tigre, chenilles processionnaires, ambroisie, datura… en particulier en trouvant des solutions écologiques : prédateurs naturels, bonne gestion des espaces verts…

L’action sociale renforcée dans sa globalité

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Dominique C.  “La cohésion sociale est un enjeu majeur de démocratie pour demain.”

  • Construire une politique lisible en intégrant tous les acteurs 
    • Réintégrer le CCAS au cœur de l’Action Sociale : réétudier sa Gouvernance et son Organigramme, mettre en œuvre sa professionnalisation.
    • Rétablir les partenariats entre tous les acteurs sociaux afin de conduire une politique sociale la plus pertinente et la plus performante possible : VGA, CAF, MSA, Conseil Départemental.
    • Redynamiser le tissu associatif pour conduire une action globale et lisible et mettre l’accent sur la jeunesse en lien avec l’ADES, la Mission Locale.
    • Protéger les droits des femmes et des enfants.
    • Protéger les personnes à mobilité réduite.
    • Protéger les personnes âgées isolées.
    • Rénover et développer la Maison des Séniors.
    • Consolider la présence du Centre Social et étudier l’ouverture d’un second.
    • Lutter contre les précarités
  • Développer des partenariats avec la Banque Alimentaire et les autres associations, existantes ou à venir.
    • Lancer les frigos solidaires permettant à la fois une lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire.
    • Proposer une offre tarifaire pour la restauration scolaire adaptée aux plus modestes.
    • Poursuivre la politique d’accès au logement tout en préservant la mixité sociale. 
    • Aller vers le respect de la loi SRU avec les bailleurs sociaux et/ou conventionnement avec particuliers.
    • Initier une véritable politique énergétique pour lutter contre les passoires énergétiques.

La tranquillité et la sécurité des Marmandais sont une nécessité :

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

La sécurité des Marmandais est une des priorités de notre mandat :

  • Au moyen d’un conseil participatif dédié,
  • A travers un projet garantissant la protection de chacun, des plus jeunes aux plus âgés,
  • En remettant de la présence et de l’humain dans notre ville (police municipale, médiateurs sociaux, éducateurs de rue) ; ce qui sera un axe fort de notre politique à travers le conventionnement avec la Gendarmerie,
  • En renforçant le travail au sein du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

LES PETITS MARMANDAIS DE FUTURS CITOYENS

L’enfance et l’école au centre de notre action

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Dominique S. “L’éducation est la solution pour changer le monde, l’école forme les citoyens de demain capables de discernement, d’esprit critique, de ne pas se laisser séduire par une idéologie politique, religieuse, consumériste qui détruisent notre planète.”

  • Lancer une large réflexion sur les rythmes de vie de l’enfant au sein d’un projet éducatif local global avec tous les acteurs concernés (Parents, École, CLAE, Associations, Services Municipaux, etc.) sous la forme d’un conseil participatif.
  • Promouvoir des actions de sensibilisation aux gestes écologiques.
  • Proposer un plan d’investissement informatique en lien avec les besoins des enseignants.
  • Permettre aux enfants d’accéder aux différents dispositifs culturels, sportifs ou de sécurité : permis piéton, permis vélo, permis internet, apprentissage de la natation, sorties scolaires (musique, théâtre, danse, rencontres EPS, etc.).
  • Créer des ponts intergénérationnels avec l’aide du CCAS, des conseils enfants, jeunes, seniors et du CLAE : visite de l’EPAHD, faire venir nos anciens dans les écoles…
  • Favoriser la scolarisation des moins de trois ans.
  • Réétudier la tarification CLAE.
  • Anticiper les effets des mouvements démographiques sur la répartition des effectifs scolaires avec une meilleure concertation avec les établissements scolaires.
  • Revoir la gestion de l’entretien des locaux dans les écoles.

NOTRE PACTE ÉCONOMIQUE

L’innovation au coeur de notre action

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Stéphane “ Une Ville sans innovation est une ville frileuse, terne et rétrograde, je souhaite que l’on amène Marmande vers l’avenir.”

  • Doper l’implantation des entreprises en particulier sur des secteurs d’avenir : l’électronique, l’économie circulaire, la fibre, l’industrie de l’hydrogène, l’économie sociale et solidaire
  • Créer une vraie dynamique auprès des entreprises installées ou en recherche d’installation sur le territoire :
    • Accueillir, accompagner et suivre les créateurs d’activités et les dirigeants de TPE (Très Petites Entreprises),
    • Aider et soutenir l’installation, les démarches administratives et financières, la communication, le recrutement, la formation.
  • Ancrer localement le développement économique
    • Créer les conditions propices aux échanges entre entreprises afin de mutualiser des emplois, des formateurs, d’initier une économie circulaire : donner une identité forte à CESAme pour en faire un vrai lieu collaboratif et d’innovation sociale.
    • Développer la valorisation touristique du territoire et de son patrimoine.
    • Renforcer les liens avec les chambres consulaires.

La formation un enjeu majeur pour notre territoire

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Noëlli “Nous devons renforcer et développer la formation “Route de l’émancipation allant sur les chemins de  l’autonomie”, en promouvant l’alternance, filière d’excellence qui forme aussi bien les boulangers que les ingénieurs ; et ainsi mettre l’individu au cœur des dispositifs.

  • Répondre aux besoins de personnel qualifié et non qualifié des entreprises
    • Recenser leurs besoins : qualification, saisonnalité, horaires…
    • Analyser les points de blocage : manque de formation, problème de mobilité…
    • Favoriser la mise en place de “Job dating”, d’accès aux emplois saisonniers, aux “jobs d’été”.
  • Renforcer et développer les formations professionnelles
    • Renforcer la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) initiée par Val de Garonne Agglomération (VGA).
    • Lister les organismes de formation sur le territoire de Marmande et du Lot-et-Garonne, faire le lien avec les besoins en main d’œuvre et développer, si besoin, de nouvelles filières de formation. En partenariat avec la région dont c’est la compétence.
    • S’appuyer, collaborer avec les organismes existants de Marmande : La CFP, l’ADES, la Mission Locale.
    • Utiliser les OPCO (OPérateurs de COmpétences).

L’insertion : un réel atout pour demain en s’appuyant sur les expériences “Territoires Zéro chômeur de longue durée” (ex Mauléon – 79)

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Maud “L’emploi est le meilleur levier pour éviter le déclassement des populations.”

  • Renforcer les synergies entre les acteurs
    • Renouer les liens et la collaboration avec Pôle Emploi en particulier en suivant les projets de parrainage et y participer.
    • Créer les liens entre les entreprises et les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) : Atelier Chantier d’Insertion, Association Intermédiaire, Entreprise d’Insertion, Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion.
    • Faciliter les parcours d’inclusion des salariés en insertion en facilitant les marchés «clausés » 
    • Renforcer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap en initiant des partenariats avec les entreprises.
    • Répondre aux difficultés des demandeurs d’emploi
    • Proposer des alternatives  en matière de mobilité (auto-école sociale renforcée, transport à la demande développé, tarif transport modéré).
    • Proposer des alternatives en matière de fracture numérique (faciliter l’accès à des bornes informatiques et accompagner à la pratique et à la maîtrise).

Accueillir les emplois et les travailleurs de demain

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Pierre “Les emplois de demain seront forcément connectés.”

  • Créer une maison des télétravailleurs : les entreprises de la métropole n’ont peut-être pas besoin de leurs salariés tous les jours, en créant cet espace, nous leur garantissons de bonnes conditions de travail pour leurs salariés.

Redynamiser le commerce Marmandais

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Patrick : “Une ville animée est une ville où il fait bon vivre.”

  • Étudier avec les Marmandais un nouveau plan de circulation pour redynamiser le centre-ville avec des investissements raisonnables.
  • Redynamiser le Marché : étudier avec les personnes concernées (usagers, commerces, vendeurs, …) la possibilité de le changer de lieu et l’étendre de nouveau dans les rues de Marmande.
  • Musique régulièrement  dans les rues.
  • Rythmer les animations au fil des saisons et des autres actions culturelles ou sportives.
  • Encourager les associations à participer à ce dynamisme.

UN VRAI PLAN VÉLO

Ensemble répondre aux urgences d’aujourd’hui

Construire un plan vélo

Didier  “Prendre le vélo ne se décrète pas, il faut d’abord que les infrastructures le permettent.”

  • Sécuriser des voies dédiées au vélo.
  • Apprendre à circuler ensemble.
  • Relier les collèges et les lycées au centre-ville via des pistes cyclables : favoriser la mobilité des jeunes.
  • Mettre en place des parcs de stationnement vélo sécurisés et permettant d’abriter les vélos : collèges, lycées, place du marché, place de la mairie, la poste, la Filhole, etc.
Posté dans :
0 Comments

Laisser un commentaire: